Drépanocytose : Une prévalence très élevée au Niger

0
44

A l’instar d’autres pays du monde, le Niger célèbre ce mercredi, 19 juin 2019 la journée mondiale de la drépanocytose. « La drépanocytose nous concerne tous, faisons nous dépister » est le thème sous lequel l’édition 2019 est célébrée.

Dans le message qu’il a livré à la veille de cette journée, le ministre de la santé publique    a indiqué que « Le Niger fait parti des pays où la drépanocytose constitue un problème majeur de santé publique du fait de sa prévalence élevée, estimée à 23,3% ».

Il a aussi souligné qu’au Niger cette maladie ne sera plus « orpheline » qui fait des millions de malade car affirme-t-il, « le Centre National de Référence de la Drépanocytose offre à ces derniers des facilités d’accès aux soins ».

Le ministre a aussi rappelé que « ce centre, créé par Décision du président de la République le 12 août 2009, est un établissement à caractère Scientifique et Technique.

Il a entre autres missions : la prise en charge médicale, psychologique et sociale des sujets drépanocytaires, la formation des professionnels de santé à la prise en charge spécifique de la drépanocytose selon les normes validées, la prévention par la sensibilisation, le dépistage et le conseil génétique, la promotion de la recherche médicale sur la drépanocytose, le développement du partenariat scientifique et médical dans le domaine de la lutte contre la drépanocytose ».

La drépanocytose est une maladie génétique héréditaire, causé par un manque de globule rouge qui bloque la circulation sanguine.

Elle est aussi appelée anémie à l’hématie falciforme. N’étant pas une maladie contagieuse, la drépanocytose se  transmet par les deux (2) parents. Cependant cette maladie est de deux (2) formes. 

La première forme est homozygote et a pour symptômes la jaunisse, un teint pâle, des douleurs abdominales, une anémie et une sensibilité aux infections.

La seconde forme est hétérozygote, qui au contraire ne se manifeste pas. La personne est juste porteuse de la maladie sur un seul gène et un des parents peut la transmettre si l’autre est également porteur du gène.

Souwaïba TAHIROU

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici