Le Tchad non content de « l’ingérence » des chancelleries dans le jeu politique

0
137

Les chargés d’Affaires des ambassades des Etats-Unis d’Amériques et de la République fédérale d’Allemagne, ainsi que le représentant du bureau diplomatique des Pays-Bas ont été convoqués par le Ministère tchadien des affaires étrangères.

Cette convocation fait suite au communiqué de l’ambassade Etats-Unis à N’Djamena  ainsi qu’à la présence de ces diplomates ‘’au lieu de la tentative de meeting du parti politique en gestation, non légalisé « les transformateurs », indique un communiqué du ministère tchadien.

Il indique que le choix de la démocratie comme mode de gouvernance au Tchad. Il ajoute que « le gouvernement ne permet, sous aucun prétexte, une forme quelconque d’atteinte à sa souveraineté, ou une ingérence de quelle que nature ce soit dans ses affaires intérieures ».

Parlant du communiqué de l’Ambassade des Etats-Unis relatif à la tenue des élections législatives, « le gouvernement du Tchad le rejette et (le) dénonce » tout en jugeant les termes « délibérément condescendants et provocateurs ».

Cependant, le ministre tchadien des affaires étrangères s’est voulu rassurant en invitant les représentations diplomatiques accréditées au Tchad à « exercer leurs activités sans interférer dans ses affaires intérieures ». Ce qui correspond à l’esprit de la convention de Vienne du 18 avril 1961 sur les relations diplomatiques qu’il les invite à respecter

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici