Football : le président de la CAF ressort libre de sa garde à vue à Paris

0
84

Le président de Confédération Africaine de football (CAF), Ahmad Ahmad ressort libre de sa garde à vue à Paris. L’annonce a été faite à l’Agence France Presse par Procureur de Marseille, Monsieur Xavier Tarabeux, ce vendredi 7 juin 2019.

Ahmad Ahmad a été interpellé dans un hôtel parisien, le 6 juin 2019, par l’Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales (OCLCIFF) en marge du 69ème Congrès de la FIFA.

Le président de l’instance faitière du football africain est soupçonné d’être au centre d’un conflit d’intérêt, rapporte Jeune Afrique au moment de son interpellation. En cause : sa proximité avec Technical Steel, un équipementier devenu partenaire de la fédération africaine après la rupture unilatérale du contrat qui la liait à l’équipementier allemand Puma.

Son interpellation est intervenu à un moment où des turbulences agitent la CAF et à seulement une quinzaine de jours de la plus grande compétition qu’organise l’instance, la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) qui débute le 21 juin 2019 en Egypte.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici