Arbitrage de la CAN 2019 : le nigérien Mahamadou Yahaya retenu par la CAF

0
255

L’arbitre nigérien Mahamadou Yahaya est retenu par la Confédération africaine de football (CAF) pour la Coupe d’Afrique des Nations (CAN), Total 2019 qui débute dans 14 jours. L’assistant nigérien figure dans une liste de 26 centraux et 30 assistants que la CAF a communiquée le jeudi 6 juin 2019 pour l’arbitrage de la CAN.

Dans cette liste de 56 arbitres de 32 nationalités diverses, que compte la CAF, Mahamadou Yahaya est le seul arbitre nigérien qui prendra part à la grande messe du football continental prévue du 21 juin au 19 juillet 2019.

Le jeune arbitre Mahamadou Yahaya est aujourd’hui l’un des plus réguliers dans les compétitions de la CAF, à un moment où l’arbitrage soulève d’énormes polémiques sur le continent.

le choix porté sur sa personne, est un galon de plus et gagne en maturité dans le sillage de l’arbitrage sur le plan continental.

Arbitre international depuis 2011, son nom figure depuis 2013 sur la liste des arbitres présélectionnés par la CAF pour ses différentes compétitions. Il a débuté dans les compétitions des jeunes, il y a de cela six ans lors de la CAN U17 au Maroc.

Des tournois de la sous-région en passant par les CAN U17, U20, U23 il a confirmé sa progression aux Championnats d’Afrique des Nations (CHAN), réservé aux joueurs locaux, avant d’attaquer le challenge de la grande CAN en 2015 pour les compétitions de la CAF.

Au niveau de la FIFA il a participé à la Coupe du Monde des moins de vingt ans (U20) en 2015 à la Nouvelle Zélande. En 2017, il a été parmi les arbitres qui ont officié à la Coupe du Monde des moins des dix-sept ans (U17) en Inde, compétition à laquelle le Niger a été éliminé en huitièmes des finales.

Le jeune arbitre nigérien âgé de 35 ans et diplômé de niveau II de la section judicaire de l’ENAM.

Mahamadou Yahaya doit toute cette progression et sa présence régulière aux compétitions de la CAF à son sérieux. Il doit surtout cette ascension grâce aux séries de formations reçues grâce à la la Fédération nigérienne de Football (Fenifoot), au niveau de la CAF et de la FIFA.

Ce qui lui permet d’accumuler l’expérience et de gagner la confiance de la commission arbitrale de la CAF.

La présence de cet arbitre nigérien dans la « short-list » de 56 arbitres internationaux de la CAF est un motif de satisfaction pour ses confrères nigériens. Tous voient en lui une icone de l’arbitrage de foot au plan continental qui inspire respect et admiration.

La liste communiquée le jeudi 6 juin par la CAF fait la part belle à la Tunisie (3 centraux et 2 assistants, l’Egypte (2 centraux et 3 assistants), le Maroc (2 centraux et 2 assistants), le Sénégal (2 centraux et 1 assistant) et le Cameroun (1 central et 2 assistants). Aucun arbitre de Côte d’Ivoire du Bénin, du Ghana et du Nigeria n’a été désigné.

L’arbitre gambien Bakary Gassama, l’un des meilleurs sifflets africains impliqué dans la polémique de la finale retour de la ligue des champions africaine, a été aussi retenu.

Quelques grands noms de l’arbitrage continental seront, néanmoins absents. Il s’agit notamment du gabonais Eric Otogo-Castane ou encore l’égyptien Ghead Grisha.

Ghead Grisha est privé de la CAN à domicile en raison de sa suspension de 6 mois pour « mauvaise performance » en finale aller de ligue des champions africaine entre Espérance Sportive de Tunis et Wydad Athlétique Club de Casablanca.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici