Insécurité : Maradi a accueilli plus de 20 000 réfugiés nigérians…

0
127

Plus de 20 000 réfugiés nigérians, fuyant l’insécurité dans les Etats de Sokoto, Kano, Katsina et de Zamfara, au Nigéria, ont été accueillis depuis avril à Maradi.

C’est le gouverneur de la région de Maradi, Zakari Oumarou, en personne qui a fait cette annonce, lors d’une réunion de sécurité qu’il a présidée mercredi 05 juin 2019, à Tibiri dans le Gobir.

On notait à cette réunion la présence des autorités administratives, coutumières et religieuses ainsi que d’autres responsables de la région, tous venus s’informer sur la situation des réfugiés installés dans la région.

Plusieurs sujets de haute importance ont été au centre de discussions. Ainsi, le gouverneur a mis à profit la réunion pour demander à la population du Gobir de redoubler de « vigilance » et de faire preuve de « solidarité » à l’endroit de leurs voisins du Nigeria.

M. Zakari Oumarou a aussi rassuré ses collaborateurs de la région des efforts qui sont en train d’être fournis de concert avec les partenaires, en vue d’éviter aux réfugiés et à la communauté un péril humanitaire.

Depuis presque une année, la bande nord-ouest du Nigéria est confrontée à une montée en puissance d’actes criminels du fait des groupes terroristes et autres bandits armés qui sévissent dans la cette partie du territoire.

Le Niger a accueilli déjà plus de 150 000 réfugiés nigérians à l’est, dans la région de Diffa, du fait des mêmes agissements de la secte Boko Haram.

Près de 55 000 autres réfugiés ont été enregistrés à l’ouest du pays, dans les régions de Tillaberi et de Tahoua, en raison de la crise Malienne.

Mamane Kaka Touda, Collaborateur

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici