Côte d’Ivoire : les nouvelles cartes d’identité qui divisent

0
61

Le débat est déjà lancé en Côte d’Ivoire autour des nouvelles cartes d’identités biométriques. Ces cartes devaient remplacer celles de 2009 et ce à partir d’octobre prochain.

Le ministre de l’intérieur Sidiki Diakité a présenté à l’Assemblée nationale un projet de loi pour cette nouvelle carte biométrique. Cela à un peu plus d’un an de l’élection présidentielle.

Les cartes précédentes ont été utilisées lors de la présidentielle de 2010. Et le pays peine encore à panser les blessures qui en sont nées.

L’avènement de ces nouvelles cartes divise déjà les ivoiriens. A commencer par le timing. Plusieurs observateurs craignent que le retard accusé dans le lancement de ce projet n’influe sur le scrutin présidentiel.

Pendant ce temps des voix s’élèvent pour dénoncer le coût de cette nouvelle carte d’identité. Le coût de 5.000 FCFA pour l’acquérir est jugé exorbitant. A cela s’ajoutent les coûts d’autres documents nécessaires à son établissement dont la confection de l’acte de naissance, entre autres.

La société belge Semlex, qui sera en charge de leur fabrication, est loin de faire l’unanimité. Il pèse des soupçons de corruption sur celle-ci.

Ces cartes devront être conformes aux spécificités décidées en 2014 par la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest (CEDEAO).

Néanmoins, les garanties données par le ministre de l’intérieur sont loin de rassurer les ivoiriens.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici