Insécurité dans la région de Tillaberi: Un civil tué et deux autres enlevés

0
1015

Deux villages situés le long de la frontière du Niger avec le Burkina ont été la cible d’une attaque à mains armées ce mercredi 05 juin 2019, en début de matinée aux environs de 6h30mn.

Des individus armés à bord de plusieurs motos ont attaqué le village d’Akondji, situé à quelques 13 km au nord de Teguey, dans le Goroual, tuant un civil avant de se retrancher vers la frontière du Niger avec le Burkina Faso.

Toujours, dans la même zone, deux (2) autres civils ont été enlevés par les hommes armés dans le village de Pampama, à quelques 12 km de la commune de Makalondi.

Ces deux villages sont  confrontés, à l’instar de beaucoup d’autres, à un phénomène grandissant d’insécurité, du fait des attaques récurrentes des groupes terroristes.

Pour rappel, la dernière attaque dans cette région remonte au mardi 28 mai dernier, où des individus armés à bord de plusieurs motos ont attaqué les villages de Gagaré, Tchanbanga et de Bangaré tuant 2 blessés, avant d’emporter un important bien.

Il s’agit des villages de la commune de Djagourou dans le département de Téra, situés à la frontière avec le Burkina Faso.

La situation sécuritaire sur la frontière entre Niger-Burkina reste fragile en dépit des opérations militaires menées par la force conjointe du G5 Sahel et l’offensive perpétrée par l’opération Sarki 2 avec un nouveau déploiement des forces à Makalondi, localité proche de la frontière avec le Burkina Faso.

Auteur: Kaka Touda, Collaborateur

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici