Lait de chamelle : Le boom

0
422

Simple curiosité que l’on se procurait occasionnellement, le lait de chamelle s’invite dans les rayons des superettes et attire les foules.

A 1500 Francs CFA le litre, le lait de chamelle devient l’attraction phare de la bourse moyenne. Il se fait doucement une place de choix parmi les produits de consommation quotidienne.

Ce soudain intérêt des citadins pour un produit longtemps destiné à la seule consommation des éleveurs, s’explique par le début de l’exploitation commerciale de cette filière.

Plébiscité pour ses attributs diététiques, ce produit qui se veut naturel, apparaît comme une alternative aux produits laitiers standards déjà sur le marché.

Laborieusement lancé par Mme Habsou Wouro et quelques commerçants-producteurs, le processus de la formalisation de la filière « lait de chamelle naturel » prend un élan exponentiel qui ne semble pas vouloir s’arrêter.

Si aujourd’hui on peut s’en procurer dans plusieurs dizaines de points de vente à travers la capitale, la production reste insuffisante par rapport à la demande croissante.

En attendant une éventuelle industrialisation de la filière, les consommateurs se partageront les milliers de litres issus de la traite traditionnelle, au grand bonheur des éleveurs et des producteurs ruraux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici