Maradi s’attaque à la prostitution

0
38

Un arrêté du président de la délégation spéciale de Maradi restreint la pratique de la prostitution dans la ville. Datée du 27 mai 2019, une telle mesure vise à protéger les mœurs publiques dans cette ville.

Par un communiqué en date du 27 mai 2019, les populations de la capitale économique du Nier ont été informées de l’interdiction formelle de regroupements des femmes et des jeunes filles « qui se livrent à la prostitution aux alentours de la tribune officielle, de la BCEAO, du chantier du centre des affaires, de l’école Mission et de la Mairie ».

Une décision qui a suscité au sein de l’opinion approbation et sympathie pour le président de la délégation spéciale de la ville de Maradi, Mahaman Laouali Issa.

Par contre, il est à déplorer que l’arrêté ne concerne qu’une liste limitative de lieux, laissant de fait la pratique encore possible en d’autres endroits.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici